Entreprise
Publié le 25 Février 2018 à 01h37 - 286 clics

L'impôt CVAE pour les entreprises

La crise de l’emploi datant d’il y’a quelques années a donné naissance aux conséquences vécues actuellement par tous ceux qui sont dans le monde du travail. En effet, depuis la crise, les entreprises ont commencé à voir le jour de façon exponentielle. Tous les jours, beaucoup d’entreprises sont créées en France et partout ailleurs dans le monde. Ces entreprises participent au développement du pays et sont redevables d’un certain nombre de taxes dont la cotisation sur la valeur ajoutée des entreprises surnommée la CVAE. Beaucoup de jeunes entrepreneurs ne connaissent pas cet impôt dont ils doivent pourtant s’acquitter et si c’est votre cas, comprenez que ce dont il s’agit c'est de savoircomment la calculer pour s’acquitter de ce devoir citoyen.

Qu’est ce que l’impôt CVAE ?

La cotisation sur la valeur ajoutée des entreprises fait partie intégrante de la contribution économique territoriale. Cet impôt doit être payé par les entreprises ainsi que tout autre travailleur indépendant. Mais par contre c’est à partir d’un chiffre d’affaires donné et par rapport à la valeur ajoutée sur le produit de l’entreprise que l’impôt est calculé. Ce qui veut dire que le chiffre est variable et est différent d’une entreprise à une autre. Cet impôt est alloué directement aux communes, aux départements ainsi qu’aux régions, ce qui amène l’entreprise à contribuer largement au développement du terroir où il est implanté.

Comment calculer la CVAE ?

Pour effectuer le calcul CVAE il n’y a rien de plus simple. Pour ce faire il faut au préalable définir le montant de la valeur ajoutée qui est imposable ainsi que le taux de la CVAE qui est déterminé à partir du chiffre d’affaires réalisé par l’entreprise en fin d’année. Dans le cas de figure où l’entreprise a été créée après le 1er janvier et a clôturé son exercice le 31 Décembre, cette entreprise n’est redevable en rien et payera cet impôt à la fin de la 2e année. Si vous souhaitez calculer le montant de votre cotisation, il vous suffit de multiplier la valeur ajoutée taxable par le taux de la CVAE. Le taux varie entre 0% et 1 ,5% et il est clairement indiqué que plus votre entreprise fait un chiffre d’affaires élevé, plus le montant de la cotisation est élevé.

Les publications similaires de "Créer son entreprise"

  1. 1 Déc. 2018La vie Parisienne, entre boulot et transport5 clics
  2. 22 Fév. 2018Consolider la situation financière de votre entreprise313 clics
  3. 15 Fév. 2018Vous débutez ? Equipez votre entreprise avec ce qu'il y a de mieux330 clics
  4. 6 Fév. 2018Les différentes méthodes de gestion d'entreprise967 clics
  5. 29 Déc. 2017Comment établir un business plan282 clics
  6. 18 Nov. 2017Des idées pour une boîte aux lettres Pro387 clics
  7. 14 Oct. 2017Pensez aux rangements de bureau dans votre entreprise406 clics
  8. 7 Sept. 2017Domicilier son entreprise chez un tiers440 clics
  9. 11 Août 2017Comment trouver un bureau à louer ?431 clics